images_up/Sports-dHiver

Super G Hommes des Championnats du Monde de Ski

publié le 05/02/2013 par F@b dans la catégorie Sports d'Hiver

C'est par le Super G que débutent traditionnellement les Championnats du Monde de Ski Alpin.

Voici un bref rappel du palmares récent de la discipline:

Championnats du Monde 2011:

1 Christof INNERHOFFER (USA) 2 Hannes REICHELT (AUT) 3 Ivica KOSTELIC (CRO)

Classement Coupe du Monde 2012/2013:

1 Aksel Lund SVINDAL (NOR) 2 Matteo MARSAGLIA (ITA) 3 Matthias MAYER (AUT) 4 Adrien THEAUX (FRA)

Super G de Lake Louise:

1 Aksel Lund Svindal 2 Adrien Théaux 3 Joachim Puchner 4 Ted Ligety 5 Werner Heel

Beaver Creek: 

1 Matteo Marsaglia 2 Aksel Lund Svindal 3 Hannes Reichelt 4 Ted Lgety 5 Werner Heel

Val Gardena:

1 Aksel Lund Svindal 2 Matteo Marsaglia 3 Werner Heel 4 Kjetil Jansrud 5 Adrien Théaux

Kitzbuehel:

1 Aksel Lund Svindal 2 Matthias Mayer 3 Christof Innerhoffer 4 Kjetil Jansrud 5 Erik Gay

Les principaux favoris:

Aksel Lund Svindal

On pourrait quasiment dire, LE très grand favori en la personne d'Aksel Lund Svindal. Le norvégien marche sur l'eau cette saison dans la spécialité avec 3 victoires et une 2ème place en 4 courses. Assuré du globe de cristal, il a pu se consacrer à fond pour ces championnats du monde, et à part d'une contre-performance de sa part, il ne craindra rien ni personne.

Mattéo Marsaglia

Pour la seconde place, je sens bien Mattéo Marsaglia. Ce jeune skieur italien prend une belle dimension cette saison et comme c'est le seul vainqueur du norvégien cette saison.... Son seul handicap est son manque d'expérience sur une piste comme celle de Shladming.

Werner Heel

Pour le podium, on devrait retrouver une belle bagarre entre les italiens Werner Heel et Christof Innerhofer qui prend une énorme dimension en vitesse cette année. Kjetil Jansrud voudra accompagner son compatriote sur le podium et il en a clairement les capacités. Les locaux Matthias Mayer et Eric Puchner voudront briller devant leur public. Enfin on mettra une petite pièce sur notre tricolore Adrien Théaux, auteur d'un podium en début de saison.

Les français:

Adrien Théaux

Adrien Théaux donc est parmis les gros outsiders de la course. En plus de sa 2ème place à Lake Louise, Adrien s'est montré très régulier signant une 5ème et une 7ème place. Une place sur le podium est clairement envisageable mais cela resterait une superbe performance.

Alexis Pinturault devrait disputer toutes les courses de ces championnats du monde mais sans de grosses ambitions pour les épreuves de vitesse. Celles ci ne lui serviront théoriquement que de reconnaissance en attendant le combiné. Une place dans le Top 15 lancerait idéalement ses championnats.

Guillaume de Teissières ne doit sa présence sur le Super G qu'au forfait de Johan Clarey. Mais du coup, il n'a aucune pression et il va se servir de sa frustration de ne pas avoir été sélectionné au départ pour nous faire un bon Super G et il devrait facilement nous faire un Top 15.

A très bientôt pour de nouvelles aventures!

 

A lire :

En piste pour Saint-Quentin

Ce mardi 27 janvier, Vincent Jacquet (Directeur Technique National de la Fédération Française de Cyclisme) a annoncé la sélection de l'équipe de France de cyclisme sur piste pour les...

 
Lire +

PSG et ASM même combat: Tout dépendra du sort!

Les 2 équipes françaises, enfin évoluant dans le championnat de Ligue 1 sont donc qualifiées pour les 1/8 ème de finale de la préstigieuse Champion's League. A en écouter...

 
Lire +

Dossard 153

Cédric Ferré, traileur lausanno-thononais a disputé la nuit dernière son premier trail "longue distance" sur le traditionnel parcours de la "SaintéLyon". Quelque peu anxieux à...

 
Lire +
 
 
 
Laissez un commentaire


 
Avatar de F@b

A propos de F@b

Mordu de Sport, de statistiques sportives et de live streaming. Je suis project manager pour 1r2tchat.

 
 

Pendant ce temps...

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017