images_up/Football

Le Projet Delta, une FBI

publié le 28/09/2013 par F@b dans la catégorie Football

Dans le quotidien L'Equipe, Frédéric Thiriez, le président de la LFP nous fait part de son projet "Delta" pour sauver le football français de la crise. 

Précisons tout d'abord qu'il faudrait plutôt parler de "sauver le football professionnel français" parce que la ligue ne gère pas les clubs amateurs. Cette précision étant faite, voici les 4 composantes de ce projet:

Réduction de 20 à 18 clubs en Ligue 1

But: Privilégier la qualité à la quantité, alléger le calendrier et augmenter la répartition TV par club.

En jouant à 18 clubs, on passe de 10 à 9 matchs par journée et ainsi on mettra sans doute fin aux insipides rencontres se terminant par un résultat nul et vierge, forcément puisque le championnat sera resséré et que chaque point comptera. En fait, l'argument est à double tranchant, puisque justement des équipes d'habitude plutôt joueuses à l'extérieur qui prennent le risque de pouvoir s'imposer joueront sans doute plus facilement le nul pour marquer 1 point qui comptera dans le décompte final. C'est un petit peu fumeux comme analyse je vous l'accorde mais c'est comme ça que je le ressens.

On va alléger le calendrier de 4 dates, et ainsi nous n'aurons plus de matchs de semaine (à part la Coupe de La Ligue, tiens tiens) mais c'est à peu près tout. La trêve hivernale ne sera pas plus longue et les rassemblements de l'équipe de France pas plus nombreux, donc faux argument d'autant plus qu'à chaque période internationale, les clubs se précipitent pour faire des matchs "amicaux" rémunérateurs, permettant de voir les joueurs ne jouant pas d'habitude.

La partie financière est une vaste supercherie: on parle de 25 Millions d'€ à répartir entre 18 clubs, soit 1.3 Million d'€ en moyenne par club, ce qui est déjà un tour de passe-passe car les droits télé sont répartis en fonction du classement final, de la notoriété du club, de l'exposition télévisuelle de celui ci, etc... Donc on peut imaginer que le 18ème toucherait plutôt un chèque de 400 000 € supplémentaires. Si on prend le sujet au pied de la lettre le petit don complémentaire représenterait 5% du plus faible buget cette saison: Ajaccio. Je ne suis pas un économiste du football, mais il me semble que cela ne changerait pas la vie du club de manière fondamentale.

De plus, le calcul est mauvais. Les diffuseurs actuels paient pour 38 journées, si demain on ne leur propose que 34 journée, ces budgets seront revus à la baisse c'est certain, Canal + et BeinSport ne sont pas des philantropes! Un rapide calcul m'améne à une baisse des droits télé de 63 Millions d'€ par exemple pour cette saison (605 Millions d'€/38 journées X 34 journées). Mauvaise idée!

Instaurer un championnat protégé

But: Réduire le nombre de montées et de descentes à 2

Pourquoi pas? Simplement, on constate souvent que rares sont les saisons où les 3 promus font "l'ascenseur". Je continue à penser qu'avec 3 descentes et montées, on aménage un beau suspens dans nos championnats de Ligue 1 et Ligue 2, ce qui serait forcément moins le cas avec seulement 2 montées et descentes.

A la limite, si l'on veut protéger les championnats, instaurons carrèment des ligues fermés (type Sports US), mais la glorieuse incertitude du sport en serait pour ses frais.

Des bonus versés aux clubs qui réussissent en Ligue Europa

But: Récompenser la performance des clubs français en compétition européenne

On sous entend bien sûr "et ainsi augmenter notre coefficient UEFA" pour placer encore plus de clubs français en Europe et ainsi donner une notoriété plus importante à notre championnat, donc plus de droits télé. Bonne idée sur le papier, mais une fois de plus, l'équipe qui a le budget le plus important lui permettant de briller en europaleague (la Ligue des Champions ne semble pas être concernée) touchera plus qu'une équipe à un budget limité ne lui permettant pas d'atteindre les sommets...

Renforcer la licence club

But: Sécuriser et récompenser les investissements

J'avoue humblement que je ne suis pas assez renseigné sur les tenants et les aboutissants pour pouvoir juger de cette proposition.

Je constate simplement que tous les clubs français ont cette licence, et que si je comprends bien on leur demandera d'investir plus sur la formation, les arbitres, etc... alors que le football est en crise.

Conclusion

Mr Thiriez, il faut revoir votre copie et faire des propositions plus cohérentes, et un conseil, le temps où l'emploi de noms à connotation guerrière faisait les beaux jours du marketing est révolu depuis plusieurs années!

Je sais parfaitement qu'il est plus facile de critiquer que de proposer, mais je sais également qu'il est parfois urgent d'attendre!

 

A lire :

En piste pour Saint-Quentin

Ce mardi 27 janvier, Vincent Jacquet (Directeur Technique National de la Fédération Française de Cyclisme) a annoncé la sélection de l'équipe de France de cyclisme sur piste pour les...

 
Lire +

PSG et ASM même combat: Tout dépendra du sort!

Les 2 équipes françaises, enfin évoluant dans le championnat de Ligue 1 sont donc qualifiées pour les 1/8 ème de finale de la préstigieuse Champion's League. A en écouter...

 
Lire +

Dossard 153

Cédric Ferré, traileur lausanno-thononais a disputé la nuit dernière son premier trail "longue distance" sur le traditionnel parcours de la "SaintéLyon". Quelque peu anxieux à...

 
Lire +
 
 
 
Laissez un commentaire


 
Avatar de F@b

A propos de F@b

Mordu de Sport, de statistiques sportives et de live streaming. Je suis project manager pour 1r2tchat.

 
 

Pendant ce temps...

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017